Dans le cadre de son programme “exploration des métiers”, l’association ECD a eu le plaisir d’accueillir Abdelhafidh, venu présenter son parcours et son quotidien de commissaire de police.

La rencontre fut hautement symbolique. La visite de ce jeune issu d’une famille populaire, qui a grandi en banlieue, a fait écho aux mêmes problématiques rencontrées par les enfants de l’association ECD. Ces jeunes ont pu découvrir un métier pas comme les autres, mais au service des autres, celui de commissaire de police.

Cette visite était très importante pour notre association à plusieurs égards. Beaucoup de nos jeunes se sont reconnus au travers du parcours d’Abdelhafidh qui a lui aussi connu des difficultés scolaires notamment au collège (crise d’adolescence, manque de repères), avant de s’en sortir et connaître une brillante carrière (faculté de droit et école des commissaires).

Cette France issue de l’immigration qui travaille et qui réussit

Les enfants ont été impressionnés par ce représentant de la loi, loin de l'image qu'ils se faisaient de la police

Les enfants ont été impressionnés par ce représentant de la loi, loin de l’image qu’ils se faisaient de la police.

Le prénom d’Abdelhafidh n’est pas anodin pour nos jeunes collégiens, il symbolise cette France issue de l’immigration qui travaille et qui réussit. C’est là la preuve évidente que l’ascenseur sociale n’est pas en panne. À condition qu’on se donne les moyens de le prendre…

C’est tout l’emblème de notre dispositif : “ECD c’est la réussite est au bout de l’effort”. Et la venue de ce jeune commissaire à la tête d’une institution, représentant une des cheville ouvrière de notre République, aura eu le mérite de donner place à un échange de qualité sur la fonction et le rôle de la police, malheureusement trop souvent controversé.

Faire tomber les tabous et les préjugés

Cette présentation a suscité des vocations chez nos jeunes collégiens. Alors même que le métier reste tabou chez beaucoup de jeunes issus des quartiers populaires. À l’association ECD, bon nombre de préjugés sont tombés. En témoignent les yeux étincelants de nos jeunes qui n’avaient qu’une seule envie : prendre une photo avec ce commissaire devenu pour eux, plus qu’un symbole. Une vraie star.

Les enfants sont rentrés chez eux convaincus que la mission première de la police est d’assurer la protection des citoyens et non de leur nuire. Pour eux, il n’y a nul équivoque à être issu d’une banlieue et à devenir un digne représentant de la loi défendant haut et fort les valeurs de la République.

Si vous aussi vous souhaitez témoigner à votre tour de votre réussite et de votre parcours scolaire aux enfants de l’association ECD Sartrouville, contactez-nous directement :
Par mail : contact@ecd-sartrouville.fr
Par téléphone : 06 59 72 79 82